CIQ Mazarin - 30 rue 4 Septembre - 13100 AIX-EN-PROVENCE - 07-62-27-41-65 - contact@ciqmazarin.info

l’article de La Provence

 

Avenir du quartier Mazarin

En septembre 2016 Le CIQ Mazarin a signé une convention avec l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional (IUAR – Faculté de Droit – Aix Marseille Université) pour engager une étude de mise en valeur du quartier. Cette convention a également été signée et financée par la Ville d’Aix-en-Provence (Direction du patrimoine et de l’architecture).

Trois étudiants du Master 2 (Delphine Arbouet, Jean Geiser, Carole Stockli) ont réalisé cette étude sous la direction de Séverine Bonnin-Oliviera, Maître de Conférence à l’IUAR, dans le cadre d’un atelier pédagogique, de septembre 2016 à mars 2017.

Résumé de cette étude

Quelle mise en valeur pour le quartier Mazarin ?

Le projet de mise en valeur du quartier Mazarin a été conduit en deux étapes : une étape de diagnostic et une étape de projet.

Le diagnostic a permis de mettre en exergue les spécificités du quartier :
– patrimoine historique exceptionnel,
– caractère résidentiel important,
– activités économiques diversifiées,
– flux touristiques croissants,
– usages culturels en développement.
– autonomie relative du quartier par rapport au reste de la ville.

Le projet a eu pour fil directeur la définition de connexions avec les autres parties de la ville en matière digitale, commerciale, culturelle, physique et touristique. Toutes ces connexions sont interdépendantes et interagissent au travers une connexion centrale, celle du lien entre le passé et le présent. Cette connexion temporelle constitue le fil conducteur de l’ensemble du projet. L’idée principale est d’ouvrir le quartier sur le reste de la ville, tout en conservant ses spécificités et ses qualités, grâce à un travail fin sur l’espace urbain et la voirie.
L’analyse des conflits d’usages a été conduit afin de favoriser les modes de circulations doux au cœur du quartier. L’objectif est de parvenir à une meilleure mobilité pour les usagers du quartier en mettant en avant le patrimoine par une amélioration des perspectives et la lisibilité des façades.

Ce projet de « connexion » comporte trois volets :
– un volet « portes d’entrée du quartier », avec la création de
nouvelles places,
– un volet « mobilité au cœur du quartier »,
– un volet de valorisation touristique, liant le quartier avec le reste de la ville, par un parcours touristique ludique, en lien avec le patrimoine et la culture.

L’outil numérique devient par ailleurs un atout de cette mise en valeur. Il est inclus au sein du parcours touristique et culturel, mais aussi dans une logique de développement économique fondée sur l’identité du lieu et le respect du calme du quartier. Enfin le groupe propose une simplification didactique du PSMV pour assurer une meilleure compréhension de celui-ci et de son application.
L’objectif est d’assurer une meilleure qualité de vie tant pour les habitants du quartier que pour les usagers de celui-ci. Le piéton demeure au centre de l’espace public et le patrimoine au cœur de la mise en valeur.